Vous êtes ici

Les candidats suisses sont plus confiants que les Autrichiens, les Français et les Italiens mais moins que les Allemands

 
Zurich/Genève 26 juillet 2016 – Selon le PageGroup Confidence Index (avril – juin 2016), la Suède est le pays européen où les personnes en recherche d’emploi sont les plus confiantes quant à leur avenir professionnel (65%), suivi par les can-didats en Allemagne avec 63%. En Suisse, la confiance des candidats est de 51%, une part légèrement plus élevée que la moyenne européenne (49%), et dépasse celle des pays voisins que sont l’Autriche (48%), la France (41%) et l’Italie (34%).
 

 

L’étude, réalisée entre avril et juin, montre que les attentes des candidats ont diminué depuis le choc du Franc et ses conséquences sur l’économie Suisse :
  • La moitié des candidats interrogés (50%) projettent d’élargir leurs responsabilités dans les prochains mois. Les Suisses alémaniques (53%) sont légèrement plus optimistes que les romands (48%).
  • Deux tiers des sondés (65%) prévoient une détérioration de leur équilibre vie professionnelle / vie privée. Les Suisses de moins de 30 ans sont les plus pessimistes à travers l’Europe continentale: seu-lement 38% escomptent une amélioration, contre 48% en Allemagne.
  • La majorité des candidats (58%) ne s’attend pas à recevoir une augmentation de salaire au cours des douze prochains mois, contre 55% à la même période en 2015.
  • L’acquisition de nouvelles compétences est une source de motivation importante pour les candidats recherchant un emploi en Suisse (41%), un chiffre plus élevé que la moyenne européenne (37%).
  • Près de la moitié des candidats interrogées (47%) s’attend à trouver un emploi au cours des trois prochains mois, une part nettement plus élevée qu’à la même période l’année dernière (38%) et supérieure à la moyenne européenne (45%) au deuxième trimestre 2016.
La confiance des candidats à l’emploi en Suisse diffère selon le genre, l’âge et les régions :
  • Les hommes sont plus optimistes au regard de l’évolution du marché de l’emploi au cours des six prochains mois: 67% d’entre eux misent sur une amélioration contre seulement 59% des femmes.
     
  • Les candidats de moins de 30 ans sont les plus confiants quant à leurs chances de trouver un emploi au cours des trois prochains mois et d’augmenter leur niveau de rémunération:
63% des candidats de moins de 30 ans pensent trouver un emploi au cours des trois prochains mois, contre 45% de ceux âgés de 30 à 50 ans et seulement 38% de ceux de plus de 50 ans.
59% des candidats de moins de 30 ans sont convaincus d’améliorer leur niveau de rémunération au cours des douze prochains mois, contre 41% de ceux âgés de 30 à 50 ans et 30% des plus de 50 ans.
 
  • Les candidats romands sont plus confiants que ceux alémaniques quant à leurs chances de trouver un nouvel emploi au cours des trois prochains mois :
- 55% des candidats romands pensent trouver un nouveau poste au cours des trois prochains mois, ce qui représente une hausse de 38% par rapport à l’année précédente.
40% des candidats suisses alémaniques pensent trouver un nouveau poste au cours des trois prochains mois, soit une augmentation de 9% sur un an.
 
Xavier Chauville, Executive Director chez Page Personnel (une marque de PageGroup) commente: « Les jeunes candidats connaissent leur valeur sur le marché du travail, ce qui se reflète dans leur niveau de confiance. Ils sont convaincus de pouvoir trouver un poste et un salaire au moins équivalent chez un autre employeur. Cependant, leurs attentes, notamment en matière d’équilibre vie professionnelle / vie privée, de formation et de rémunération restent raisonnables, dans la mesure où ils sont pleinement conscients qu’ils devront pour cela travailler plus dur et plus longtemps. »
 
PageGroup Confidence Index
 
Le PageGroup Confidence Index mesure la confiance des candidats recherchant un emploi en Europe continentale, incluant la Suisse, l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Autriche, l’Espagne, le Portugal, la Turquie, la Pologne, les Pays-Bas, la Suède et la Belgique. L’indice mesure l’optimisme des candidats quant à la perspective de trouver un nouvel emploi, la durée estimée de leurs recherches, leurs attentes ainsi que leurs perceptions de la conjoncture économique. Menée en Suisse depuis juillet 2014 et en Europe continentale depuis janvier 2016, l’enquête est réalisée via un sondage en ligne auprès des candidats qui ont postulé pour un poste sur les sites internet de Michael Page et de Page Personnel. Plus de 13’300 personnes ont participé à l’étude au premier trimestre à travers l’Europe continentale et 15'700 au deuxième trimestre. En Suisse, les données sont basées sur les réponses d’un échantillon minimum de 900 sondés. Les résultats de l’enquête sont publiés chaque trimestre.
 
PageGroup
 
PageGroup est l’un des leaders mondiaux du conseil en recrutement spécialisé et est coté à la Bourse de Londres (PAGE). Fondée en 1976, la société est présente depuis 2001 en Suisse et recrute, par l’intermédiaire de ses trois marques: Page Executive (directeurs opérationnels ou fonctionnels), Michael Page (cadres confirmés) et Page Personnel (techniciens et employés qualifiés et diplômés). PageGroup compte 152 bureaux dans le monde, dont trois en Suisse dans les villes de Zurich, Genève et Lausanne.
 
Télécharger en PDF ici.