Vous êtes ici

Emploi : hausse des offres de +3% en Suisse alémanique, diminution marquée de -5% en Suisse romande

 
Genève/Zurich, le 26 août 2015. L'écart entre le nombre de postes vacants en Suisse alémanique (+3%) et en Suisse romande (-5%) s’accentue par rapport au mois précédent. Pour la première fois depuis février 2015, on observe une hausse des offres d’emploi de +2% dans tout le pays.
Entre juillet et août 2015, la Suisse alémanique enregistre sa plus forte croissance d’offres d'emplois depuis juin 2014. Par rapport au mois précédent, le nombre de postes mis au concours a augmenté dans tous les cantons alémaniques, avec une moyenne de +3%. La Suisse orientale est le moteur de cette croissance:
 
Région Taux de croissance
Suisse orientale (AI, AR, GL, GR, SG,SH, TG) +5,3%
Suisse centrale (LU, NW, OW, SZ, UR, ZG) +3,9%
Plateau suisse (BE, FR, JU, NE, SO) +3,2%
Suisse du Nord-Ouest (AG, BL, BS) +2,9%
Canton de Zurich (ZH) +0,8%

 

 
En Suisse romande, les offres d’emploi ont chuté de -5% par rapport aux mois précédents (+2,3% entre mars et juillet 2015). À l'exception des cantons du Valais (+16%) et du Jura (+5%), tous les cantons romands enregistrent une baisse de leurs offres d’emploi entre juillet et août 2015.
Les secteurs suivants affichent les taux de croissance d’offres d’emploi les plus élevés entre juillet et août 2015:
 
  •  Les postes à pourvoir dans le domaine de la logistique sont en hausse de +18%.
  •  On observe également une augmentation de +8% dans le secteur commercial.
  •  Dans le domaine de l’ingénierie, le nombre d’offres d’emploi augmente de +5%.
  •  L’industrie pharmaceutique affiche une croissance de +3%.
 
La Suisse alémanique, en particulier la Suisse orientale, a vu ses offres d’emploi augmenter dans tous les domaines mentionnés ci-dessus. La demande d'ingénieurs et de techniciens est particulièrement élevée en Suisse orientale.
 
Charles Franier, Executive Director chez Michael Page, commente: « Le marché du travail est en plein changement. Cette transformation est particulièrement accentuée dans l'industrie. Les entreprises sont en train de réorganiser leur production - un processus qui a été déclenché par le franc fort. Il est réjouissant de constater que les entreprises suisses cherchent à garder, dans le domaine de la production, autant d'emplois que possible en Suisse. Cela a pour conséquence l’altération de la nature des postes mis au concours. Les emplacements, eux aussi, varient. La demande de professionnels spécialisés est forte dans les principaux secteurs exportateurs (tels que le secteur pharmaceutique et du Med Tech, de la mécanique de précision ainsi que les emplois logistiques qualifiés). Nous conseillons aux candidats d'être flexibles en ce qui concerne l’emplacement de leur futur emploi. Il leur est également conseillé de prendre en considération à la fois les projets temporaires ou intérimaires ainsi que les postes à durée indéterminée.»
 
Emploi : hausse des offres de +3% en Suisse alémanique, diminution marquée de -5% en Suisse romande