Vous êtes ici

Hausse record des offres d’emploi de +8,5% en Suisse

Genève/Zurich, le 24 mai 2016. Le nombre d’offres d’emploi a augmenté de +8,5% en Suisse entre le 15 avril et le 15 mai 2016 - une augmentation particulièrement forte en comparaison annuelle (-0,7% en 2015). Durant cette même période, la Suisse romande enregistre la plus forte hausse (+12,2%), suivie de la Suisse alémanique (+8,0%). La tendance positive observée depuis janvier 2016 reste donc ininterrompue, avec un taux de croissance mensuel moyen (janvier - mai) de +5,0% contre +0,4% pour la même période en 2015.

Le Michael Page Swiss Job Index enregistre une croissance particulièrement forte en Suisse orientale (+18,2%) et centrale (+16,7%) ainsi que dans la région du Léman (+11,2%). Cette hausse a été entrainée par les industries d'exportation qui recrutent des experts dans les domaines de l’ingénierie, de la santé et des sciences de la vie, ainsi que dans le domaine technique. Les banques recrutent également dans les domaines de la technologie et des affaires juridiques et de la conformité.

 

   Région  Taux de croissance 15 avril - 15 mai 2016
 1.  Suisse orientale (AI, AR, GL, GR, SG, SH, TG)  + 18,2%
 2.  Suisse centrale (LU, NW, OW, SZ, UR, ZG)  + 16,7%
 3.  Région du Léman (GE, VD, VS)  + 11,2%
 4.  Canton de Zurich (ZH)  + 5,3%
 5.  Suisse du Nord-Ouest (AG, BL, BS)  + 4,3%
 6.  Plateau suisse (BE, FR, JU, NE, SO)  + 3,1%

 

Pour la première fois depuis septembre 2013, tous les cantons enregistrent une hausse des offres d’emploi - à l'exception du canton de Berne (-0,3%).

Les secteurs qui recrutent le plus en mai 2016

 

   Demande croissante  Taux de croissance 15 avril - 15 mai 2016
 1.  Administration publique  + 17,0%
 2.  Services financiers  + 10,4%
 3.  Immobilier  + 7,3%
 4.  Vente en gros et logistique  + 4,0%
 5.  Santé  + 3,0%

 

Les profils les plus recherchés en mai 2016

 

   Demande croissante de spécialistes en  Taux de croissance 15 avril - 15 mai 2016
 1.  Finance  + 7,0%
 2.  Finance, comptabilité, impôts  + 6,0%
 3.  Banque  + 6,0% (affaires juridiques et de la conformité, sécurité informatique)
 4.  Construction, électronique, technique  + 4,0%
 5.  Consulting et management  + 4,0%

 

« Les entreprises se sont remises à embaucher du personnel temporaire et permanent – souvent en réaction à la demande relativement faible affichée en 2015. », commente Charles Franier, Executive Director chez Michael Page. « La demande de personnel hautement qualifié est particulièrement élevée dans les secteurs de la santé, des sciences de la vie, du BioTech et du MedTech. La guerre des talents y fait rage car beaucoup de compétences requises se font rares. Nous observons également une augmentation des offres d’emplois en vente dans tous les secteurs (+3% depuis le mois d’avril), ce qui signifie que les entreprises sont confiantes quant à leur avenir. »

Michael Page

Actif en Suisse depuis 2001, Michael Page identifie pour ses clients les meilleurs cadres confirmés par sélection et approche directe. Michael Page est une marque de PageGroup, un des leaders mondiaux du conseil en recrutement spécialisé. Côté à la bourse de Londres (MPI), PageGroup recrute, par l’intermédiaire de ses trois marques, des techniciens, employés qualifiés et diplômés (Page Personnel), des cadres confirmés (Michael Page) ainsi que des directeurs opérationnels ou fonctionnels (Page Executive). Page Group compte 154 bureaux dans le monde, dont 3 en Suisse dans les villes de Genève, Zurich et Lausanne.

Swiss Job Index

Le Swiss Job Index, créé par Michael Page, répertorie le nombre d’offres d’emploi publiées sur les sites internet des entreprises établies en Suisse. Ce système, en place depuis janvier 2012, présente un point de vue réaliste du marché́ de l’emploi en Suisse. Basé sur un échantillon minimal de plus de 30’000 offres d'emploi par mois, l’index couvre notamment les principales tendances du marché́ au niveau du recrutement dans les entreprises, des spécificités régionales, de la segmentation des secteurs et des professions spécifiques.

Télécharger en PDF ici.